Poisson blanc : l’Alose vraie (Alosa alosa)

Grande alose (Alosa alosa)

L’Alose vraie (Alosa alosa) est un poisson migrateur fascinant, dont la présence est très appréciée des amateurs de pêche à la ligne.

Cette espèce de la famille des Clupéidés évolue principalement dans les eaux douces et saumâtres d’Europe et d’Afrique du Nord. Dotée d’un corps fuselé et élancé, l’Alose vraie arbore une robe argentée aux reflets bleu-vert sur le dos, ce qui la rend aisément reconnaissable. La période de migration pour la reproduction, généralement entre avril et juin, constitue un moment privilégié pour les pêcheurs qui souhaitent capturer ce poisson réputé pour sa chair savoureuse.

Grande alose (Alosa alosa)
Alose vraie (Alosa alosa)

Qu’est ce qu’une Alose vraie (Alosa alosa) ?

La Grande alose (Alosa alosa) est un poisson migrateur de la famille des Clupéidés, habitant les eaux douces et saumâtres d’Europe et d’Afrique du Nord. Elle est caractérisée par un corps fuselé et une robe argentée aux reflets bleu-vert.

Description de l’Alose vraie (Alosa alosa)

Détermination

L’Alose vraie (Alosa alosa) est un poisson élancé et fuselé, mesurant généralement entre 30 et 40 cm de longueur. Sa tête est relativement petite, avec des yeux de taille moyenne et une bouche légèrement infère. Les mâchoires sont pourvues de petites dents et présentent une proéminence sur la mâchoire inférieure. Les ouïes sont bien développées, permettant une respiration efficace dans diverses conditions aquatiques.

Les nageoires de l’Alose vraie sont bien proportionnées, avec une nageoire dorsale située au milieu du corps et une nageoire anale près de la queue. Les nageoires pectorales et pelviennes sont relativement grandes et robustes. La coloration des nageoires varie du gris au brun, avec des reflets verdâtres. Le corps de ce poisson présente une teinte bleu-vert sur le dos, s’estompant en argenté sur les flancs et le ventre.

Classe
Actinopterygii
Ordre
Clupeiformes
Famille
Clupeidae
Genre
Alosa
Espèce
A. alosa
Nom Binomial
Alosa alosa (Linnaeus, 1803)
Classification et systématique de l‘Alose vraie (Alosa alosa) d’après Linné

Taille et poids de l’Alose vraie

L’Alose vraie atteint en moyenne une taille comprise entre 30 et 40 cm, avec un poids variant de 300 g à 1 kg. Toutefois, des spécimens exceptionnels peuvent dépasser les 50 cm de longueur et peser jusqu’à 2 kg. Les records de taille et de poids pour cette espèce sont respectivement de 75 cm et 3,5 kg.

Longévité

La durée de vie moyenne de l’Alose vraie est d’environ 5 à 6 ans. Cependant, certains individus peuvent vivre jusqu’à 10 ans dans des conditions favorables. La maturité sexuelle est généralement atteinte entre l’âge de 2 et 4 ans, avec un pic de reproduction entre avril et juin lors de la migration en eau douce.

Grande Alose (Alosa alosa) - Crédit photo The Tomasi Company
Alose vraie (Alosa alosa) – Crédit photo The Tomasi Company

Habitat et mode de vie

Habitat

L’Alose vraie (Alosa alosa) se rencontre principalement dans les eaux douces et saumâtres d’Europe et d’Afrique du Nord. Sa distribution géographique s’étend de la mer Baltique jusqu’à la mer Noire et inclut également les côtes atlantiques, les mers Méditerranée et Adriatique. Cette espèce fréquente les grands fleuves et les estuaires, où elle trouve des conditions favorables à sa croissance et sa reproduction. L’Alose vraie affectionne particulièrement les eaux bien oxygénées et les courants modérés à rapides.

Régime alimentaire

L’Alose vraie est une espèce principalement planctonophage, se nourrissant d’organismes planctoniques tels que les copépodes, cladocères et autres invertébrés aquatiques. Elle peut également consommer des larves d’insectes et des petits poissons, en fonction de la disponibilité des ressources alimentaires. Ce régime alimentaire varié permet à l’Alose vraie de s’adapter à différentes conditions écologiques et de maintenir une croissance régulière.

Reproduction

Le cycle de vie de l’Alose vraie est caractérisé par des migrations importantes entre les zones d’alimentation en mer et les zones de reproduction en eau douce. La reproduction a lieu généralement entre avril et juin, lorsque les poissons remontent les cours d’eau pour atteindre des zones de frayères bien oxygénées et à courant modéré.

Les femelles pondent entre 100 000 et 200 000 œufs, qui adhèrent aux substrats rocheux ou gravillonneux. Les œufs éclosent après une période d’incubation de 3 à 10 jours, donnant naissance à des alevins qui grandissent rapidement avant de redescendre vers les eaux salées pour poursuivre leur croissance et atteindre la maturité sexuelle.

Intérêt de l’Alose vraie pour le pêcheur à la ligne

L’Alose vraie (Alosa alosa) présente plusieurs intérêts pour les pêcheurs, les gourmets et les passionnés d’écologie. Pour les pêcheurs, cette espèce est un véritable défi, en raison de sa vivacité et de sa rapidité dans l’eau. Sa période de migration pour la reproduction offre des opportunités de pêche passionnantes et animées.

D’un point de vue culinaire, l’Alose vraie est appréciée pour sa chair tendre et savoureuse, qui se prête à diverses préparations.

Enfin, sur le plan écologique, l’Alose vraie joue un rôle important dans la chaîne alimentaire et la dynamique des écosystèmes aquatiques, en contribuant notamment à la régulation des populations de plancton et d’invertébrés.

Techniques de pêche pour l’Alose vraie

Pour pêcher l’Alose vraie, plusieurs techniques peuvent être employées, en fonction des conditions et des préférences du pêcheur.

  • La pêche au lancer-ramener avec des leurres tels que les cuillères ondulantes, les poissons nageurs ou les leurres souples est une technique efficace pour capturer ce poisson rapide.
  • La pêche à la mouche, avec des imitations de petites larves ou de petits poissons, peut également donner de bons résultats, surtout dans les zones où l’Alose vraie se rassemble pour se nourrir ou se reproduire.
  • Enfin, la pêche au coup, avec des montages fins et discrets et des appâts naturels tels que les vers ou les petites crevettes, peut également être une méthode adaptée pour séduire l’Alose vraie.

Noms vernaculaires connus de l’Alose vraie (Alosa alosa)

L’Alose vraie est un poisson également connu sous les noms suivants en français

  • Alose vulgaire
  • Coulac
  • Coulaca ou Coulacqua, dans les Pyrénées Inférieures
  • Coulat
  • Couvert
  • Grande alose
  • Poisson de mai
  • Sabre

Etat de conservation de l’Alose vraie (Alosa alosa)

L’Alose vraie est classée dans la catégorie LC (Préoccupation mineure) dans la liste rouge de l’UICN.
La catégorie « Préoccupation Mineure » correspond à une espèce largement répandue et abondante.

La population de la Grande Alose est actuellement en déclin, principalement en raison de la pêche excessive, la pollution et la destruction de son habitat naturel. Des programmes de conservation et des régulations de pêche sont mis en place pour protéger cette espèce et assurer sa pérennité.

En outre, il est important de noter que la population de la Grande Alose est également menacée par la présence croissante du Silure dans son habitat naturel. Ces prédateurs, bien que généralement trop lents pour attraper la Grande Alose en journée, profitent de la nuit, en particulier pendant la période de frai, pour attaquer ces poissons migrateurs. Cette prédation nocturne par les silures représente une menace supplémentaire pour la survie de la Grande Alose, exacerbant les défis qu’elle doit déjà affronter en termes de conservation et de protection de son espèce.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *